Comment fonctionne le photovoltaïque ?

Cette rubrique vous permet de comprendre le principe de fonctionnement du photovoltaïque.

Il s’agit d’un phénomène physique appelé “effet photovoltaïque”: la lumière émise par le soleil est transformée en énergie électrique grâce à des dispositifs semi-conducteurs appelés cellules photovoltaïques. Elles sont élaborées majoritairement à partir de silicium, principal composant du sable.

Ces cellules photovoltaïques sont ensuite assemblées dans un panneau équipé d’un verre antireflet et d’un cadre en aluminium.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
4
0

La durée moyenne d’un panneau solaire est d’environ 30 ans. Sachez qu’au bout de 25 ans, un panneau installé est encore capable de produire 80% de sa capacité de production initiale.

A noter que l’onduleur, qui transforme le courant continu des panneaux en courant alternatif, est plus sensible que les autres composants de l’installation avec une durée de vie comprise entre 8 et 12 ans en moyenne. Il est donc recommandé de choisir un onduleur performant et de qualité.

Il est conseillé d’être vigilant sur la durée de garantie des composants, tout en gardant à l’esprit que la valeur d’une garantie est liée à la pérennité financière du fabricant.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
2
0

Par rapport aux autres ressources, le photovoltaïque offre des avantages forts:

  • Une énergie verte: Les panneaux solaires captent les rayons du soleil pour générer de l’électricité. Il s’agit donc d’une énergie dite verte car elle dépend de l’environnement pour produire, sans pour autant créer de dégâts quelconques sur la nature. Il n’y a pas de pollution directe ou indirecte, sonore ou encore de création de déchets.
  • Une ressource impérissable: Le soleil est un point de lumière éternelle, et la lumière du soleil étant omniprésente, une installation solaire est exploitable en tout lieu, tant que cette dernière est éclairée par les rayons astrales.
  • Une vraie capacité d’adaptation: De par sa taille (environ 1.70m x 1.10m), un panneau permet de facilement s’adapter à toute forme de toiture, mais également pour une installation à même le sol, un brise-soleil, une toiture-terrasse ou encore un garage. Une installation est donc adaptable sur de nombreux supports.
  • Une productivité fiable et durable: Aucun mouvement n’est nécessaire pour la génération d’électricité, contrairement à l’éolien, ce qui limite considérablement l’usure des composants, le besoin de maintenance ou encore de réparation. Le verre anti-reflet d’un panneau joue également un rôle dans la protection des cellules photovoltaïques contre les divers intempéries.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
3
0

Non ! Beaucoup de particuliers pensent en effet qu’une toiture doit être exclusivement orientée plein Sud pour une production d’énergie issue de panneaux solaires.

En effet, la meilleure optimisation pour une installation en France est une orientation Sud, pour capter un maximum de luminosité toute au long d’une journée.

Cependant, une orientation Sud-Est ou Sud-Ouest peut tout à fait générer une production d’électricité suffisante à la consommation d’énergie d’un foyer.  Une installation Est/Ouest permet également de générer plus de l’énergie tôt le matin et tard le soir.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
2
0

Un panneau solaire utilise les rayons du soleil pour produire de l’énergie, mais également la lumière de manière plus générale. 

Lorsque le ciel est dégagé, une installation va produire beaucoup d’énergie grâce à un rayonnement direct. Quand le temps est couvert, les rayons du soleil passent quand même à travers les nuages et peuvent permettre la production d’électricité.

A titre informatif, si la luminosité du soleil est suffisante pour projeter une ombre, alors l’éclairage est suffisant pour permettre aux panneaux de fonctionner à environ la moitié de leur capacité de production.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Non, il n’est pas nécessaire de régulièrement entretenir votre couverture solaire, de nombreux facteurs naturels s’en chargent régulièrement, tels que la pluie, le vent ou tout simplement la pente de votre toiture. 

A noter qu’un système de contrôle est disponible en option sur une installation. Il permet, grâce à un logiciel sur internet, de contrôler le bon fonctionnement mais également la productivité de vos panneaux. Si une forte baisse est enregistrée, vous pouvez faire appel à un technicien pour contrôler l’installation ou réaliser un entretien approfondi si c’est nécessaire.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Un panneau solaire est une technologie multicouches, composée de plusieurs éléments qui vont pour certains varier en fonction de la gamme. De façon générale, nous pouvons retrouver : 

  • Un châssis métallique solide, bien souvent en aluminium. Il assure la stabilité du panneau solaire, mais surtout sa résistance, en empêchant un effet de torsion qui pourrait le briser.
  • Un verre trempé pour résister aux intempéries et aux chocs thermiques, afin de protéger le cœur du panneau photovoltaïque.
  • Une enveloppe EVA, sous forme de feuilles de résine chimique adhésives et étanches. Elle vient protéger les cellules photovoltaïques de l’humidité, des champignons et de l’oxydation. C’est une matière non conductrice qui garantit également une conductivité thermique et optique, pour un rendement énergétique efficace.
  • Les cellules photovoltaïques, composées pour la grande majorité de silicium pur, un élément semi-conducteur. Il est ensuite traité pour former du silicium monocristallin ou polycristallin selon les technologies. Chaque cellule est dopée de façon à pouvoir générer un courant électrique.
  • Le dos du panneau est généralement composé d’une plaque de polymère pour protéger le panneau solaire des UV, des fortes températures ou encore des produits chimiques. Dans le cas d’un panneau solaire bifacial, l’arrière est composé d’une seconde plaque de verre trempé, pour permettre aux cellules photovoltaïques de capter l’albédo, les rayonnements du soleil réfléchis par le sol.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Pour déterminer le bon dimensionnement des panneaux solaires, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte : 

  • Votre consommation électrique journalière : Pour cela, vous devez évaluer et additionner la consommation électrique de l’ensemble de vos appareils en fonctionnement dans la journée : appareils électroménagers, téléviseurs, ordinateurs, chargeurs, etc. La consommation de chaque foyer diffère, et ce qui convient à votre voisin ne sera sûrement pas adapté pour vous.
  • La superficie de votre toit ou de la surface qui va accueillir les panneaux solaires.
  • Le niveau d’ensoleillement de la zone d’installation : en fonction de vos objectifs, il y aura besoin de plus ou moins de panneaux solaires suivant l’exposition de la toiture.
  • Votre budget, bien évidemment.

Pour vous aider à déterminer le dimensionnement idéal adapté à votre situation, vous pouvez utiliser notre simulateur INSTALLATION-PHOTOVOLTAÏQUE qui établira une solution sur mesure et personnalisée.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Dans une installation classique, l’énergie produite par vos panneaux solaires est soit utilisée immédiatement pour compenser votre consommation énergétique, soit réinjectée dans le réseau public. En d’autres termes, elle n’est pas stockée et ne peut pas être réemployée plus tard.

Pour pouvoir emmagasiner l’excédent de production, il faut s’équiper d’une batterie solaire qui prendra le relais au coucher du soleil.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Le choix des panneaux solaires se fait sur la base de plusieurs critères :

  • Le niveau d’ensoleillement : si la luminosité de votre toiture est grande, vous pouvez envisager les panneaux polycristallins. Pour une luminosité plus faible, les panneaux monocristallins seront plus adaptés.
  • La puissance du panneau photovoltaïque : le kWc (crête), puissance maximale que peut délivrer un PV, varie entre les différentes offres. À noter que ces données sont constatées en conditions quasi parfaites d’ensoleillement et de température.
  • Le rendement surfacique : il représente le rapport entre l’électricité produite et la puissance du rayonnement solaire capté par le panneau photovoltaïque. Le rendement varie généralement entre 6 % et 24 %. Il est également nécessaire d’observer la garantie de rendement, établie sur 30 ans. En effet, avec le temps, le rendement est amené à décliner de façon plus ou moins prononcée en fonction des produits.
  • Les garanties : suivant la technologie employée, les garanties offertes sur la technologie, le matériel et la performance linéaire diffèrent.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

L’inclinaison idéale se situe entre 30° et 35°. Si ce n’est pas possible par rapport à la configuration de votre toit, vous pouvez tout de même obtenir un bon rendement avec une inclinaison différente. C’est surtout l’orientation qui impacte fortement sur la production d’énergie de vos panneaux photovoltaïques.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
1
0

Les panneaux solaires sont spécialement conçus de façon à pouvoir résister aux intempéries de types froid, vent, pluie, grêle et neige, mais aussi aux fissures et à la corrosion chimique. Ils n’attirent pas non plus la foudre.
Toutefois, il se peut que les panneaux subissent des dégâts lors d’épisodes de grêle particulièrement violents. C’est notamment le cas lorsque les grêlons sont de grande taille (et donc lourd) et se trouvent projetés à très grande vitesse sur les PV.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Lors d’un épisode de coupure de courant, les panneaux solaires cessent de fonctionner, car l’onduleur a besoin d’être alimenté en électricité pour pouvoir lui-même produire de l’énergie.
Sachez toutefois que ce dernier est muni d’un relais de découplage. Il s’agit d’un dispositif électronique intégré dont le rôle est de découpler deux circuits connectés, en cas de surintensité ou de court-circuit. Il vient couper le courant pour sécuriser l’installation, et le rétablir lorsque la situation est revenue à la normale. Ainsi, il protège les composants sensibles de l’installation photovoltaïque, et prolonge sa durée de vie..

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Certaines conventions de raccordement en autoconsommation sans injection imposent une puissance maximum, comme celui d’Enedis limité à 36 kWc. Toutefois, cela laisse une marge de manœuvre très importante pour une installation résidentielle, et qui représente jusqu’à 90 panneaux solaires standards.

La puissance de l’installation va aussi conditionner le montant des subventions qui peuvent vous être accordées pour l’installation de PV, le plafond étant de 36 kWc également.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

La durée de vie moyenne d’un onduleur oscille entre 8 et 12 ans, selon la qualité du produit. Ils sont généralement garantis 5 ans par le fabricant. La longévité d’une installation de panneaux photovoltaïque étant de 30 ans en moyenne, l’onduleur sera à changer entre 3 et 4 fois.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Le poids d’un panneau photovoltaïque oscille entre 12 kg à 18 kg en moyenne, soit environ 11 kg/m² à 12 kg/m² de toiture. À cela vient s’ajouter le poids du support qui soutient et fixe le panneau sur le toit. Pour avoir un ordre d’idée, voici le poids moyen d’un panneau solaire support compris : 

  • En surimposition : 15 à 18 kg/m2 ;
  • En intégration au bâti : 20 à 25 kg/m2 ;
  • En pose sur support lesté : 50 à 60 kg/m2.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0
panneaux-solaires-fixes-sur-le-toit
panneaux-photovoltaiques-sur-toiture

Développement durable / Impact environnemental

Abordons ici les questions liées au développement durable.

Une installation photovoltaïque génère de l’énergie “verte” en captant les rayons du soleil, mais propose également de nombreux effets positifs sur l’environnement:

  • Le climat: La création d’énergie grâce aux panneaux solaires ne requiert aucun type de combustion, et ne crée donc aucune émission de gaz à effet de serre.
  • Des composants propres: la principale composante d’une cellule photovoltaïque* est le silicium, élément transformé issu du sable. Il s’agit d’un composant très abondant, qui ne nécessite pas de quantité significative ni de transformation forte. Il n’y a donc aucun impact sur l’environnement dû à la recherche, à la collecte ou à l’extraction de matières premières. A noter qu’un panneau solaire est aujourd’hui recyclable à plus de 95%.
  • Aucun impact au sol: Un panneau solaire ne produit ni polluant, ni déchet, ni mouvement de terre et est principalement installé sur toiture. L’incidence sur le sol, son facteur d’érosion ou encore à la nature avoisinante est donc nulle.
  • Faune et flore et eaux: Avec une émission de gaz totalement nulle, aucune combustion, résidu extérieur ou autre déchet, les répercussions sur la végétation ou sur la nappe phréatique sont donc nulles.
  • Pas de pollution sonore: La production d’énergie provenant d’un panneau ne génère aucun bruit, un réel avantage pour toute installation en zone urbaine pour son propriétaire ainsi que pour son entourage, mais également dans les lieux isolés pour ne pas perturber la vie sauvage.

* Cellule photovoltaïque: composant électrique qui, une fois exposé à la lumière, produit de l’électricité grâce à l’effet photovoltaïque. Un panneau possède en moyenne 60 cellules. C’est grâce à ces dernières qu’un panneau produit de l’énergie.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Oui, contrairement aux idées reçues, un module solaire est recyclable. De nombreuses entreprises se rendent compte de l’évolution du marché solaire, et proposent leurs services dans le recyclage de panneaux photovoltaïques. 

En associant performances techniques, environnementales, économiques et sociales, un panneau est aujourd’hui recyclable à environ 95%, ce qui représente la base de silicium des cellules photovoltaïques, le cadre en aluminium, le verre et les composants électriques.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Gestion d'un projet photovoltaïque

Fort de notre expérience, nous vous livrons les éléments importants concernant la gestion d'un projet photovoltaïque réussi.

Le simulateur INSTALLATION-PHOTOVOLTAÏQUE vous permet de faire un chiffrage sur la base d’éléments simples tels que le type de couverture ou de support, l’orientation, l’inclinaison, la surface disponible, …

En revanche, seul un technicien spécialisé pourra en se rendant sur place et en réalisant une étude de la charpente de votre maison annoncer si votre toiture est en capacité de supporter une installation solaire.

Grâce à ce site, vous pouvez réaliser une simulation et obtenir un chiffrage, mais INSTALLATION-PHOTOVOLTAÏQUE ne peut s’engager à la bonne réalisation d’une couverture solaire sur votre toit. En effet, il faut l’avis d’un spécialiste présent sur place pour analyser l’état de ladite toiture et ainsi déterminer la possibilité ou non d’accueillir une installation.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Une installation photovoltaïque comprend plusieurs choses:

  • Un générateur d’énergie – les panneaux solaires
  • Un système de fixation permettant l’installation des panneaux sur la toiture
  • L’ensemble des câblages et la connectique nécessaire au bon fonctionnement de l’installation
  • Un boîtier de raccordement pour le générateur
  • Un onduleur (ou micro-onduleur) permettant de transformer le courant continu en courant alternatif et consommable
  • Des compteurs d’alimentation et d’abonnement
  • Un raccordement au réseau via le tableau électrique
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Lorsque votre maison est équipée d’une installation photovoltaïque fonctionnelle, vous devenez alors producteur d’électricité. Deux options s’offrent alors à vous: la vente de la totalité de votre production ou seulement du “surplus de production”, c’est-à-dire l’excédent d’électricité dont vous n’avez pas besoin pour votre consommation personnelle. La seconde option est la plus recommandée.

  • Option 1: Revente de votre production:

Un compteur de production intègre alors votre installation photovoltaïque, et raccorde le système au réseau public de distribution.

  • Option 2: Revente de votre surplus de production

Dans ce cas bien précis où vous décidez d’autoconsommer votre production d’énergie solaire, alors vous aurez la possibilité de vendre votre excédent de production directement à EDF ou à une Entreprise Locale de Distribution de l’énergie (ELD).

Un système de raccordement est alors installé au tableau de votre circuit électrique, permettant ainsi de mesurer la production d’énergie que vous ne consommez pas, qui sera alors revendue.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
2
0

Oui ! EDF comme les Entreprises Locales de Distribution (ELD) ont l’obligation de racheter votre production d’électricité à partir du moment où vous en faites la demande.

Cette réclamation se fait au même moment que votre demande de raccordement au réseau public d’électricité, toutes deux réalisées par l’installateur !

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
1
0

Le panneau photovoltaïque fait l’objet de deux garanties. Une qui concerne la durabilité du matériel, sur 25 à 30 ans en moyenne, et l’autre la performance pour 25 ans en moyenne. L’onduleur fait également l’objet d’une garantie distincte, qui s’élève généralement à 5 ans.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Vous n’êtes pas imposé pour la pose de panneaux photovoltaïques, mais vous pouvez l’être en cas de revente ou de vente d’électricité. Cela va dépendre de la puissance de l’installation. Celles inférieures à 3 kWc et raccordées au réseau public en 2 points maximum sont exemptées d’impôt. Cela signifie que vous pouvez avoir 2 installations de moins de 3 kWc, sans être assujetti (sauf entreprise et copropriété). Néanmoins, vous devez réaliser une déclaration annuelle des revenus de votre installation, via le formulaire 2042C Pro, en renseignant la catégorie “revenus nets exonérés”.

Pour les installations d’une puissance supérieure à 3 kWc, vous êtes imposables sur les revenus générés par la revente du surplus ou la vente totale.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

L’installation sur toiture est la plus optimale, puisqu’elle permet notamment de limiter au maximum le masque solaire, c’est-à-dire les éléments qui peuvent faire de l’ombre durant la journée.

Vous pouvez néanmoins installer des panneaux photovoltaïques au sol, sur une pergola, sur un carport, en façade ou en brise-soleil au-dessus d’une fenêtre ou d’une porte. Il faut bien évidemment des conditions favorables, et l’obtention des autorisations nécessaires.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0
installation-photovoltaique-5

Financement d'un projet photovoltaïque

Retrouvez toutes les informations pratiques liées au financement d'un projet photovoltaïque.

Une installation solaire sur toiture comprend plusieurs dépenses: l’étude de la charpente de l’habitation, la main d’oeuvre nécessaire à la pose et au raccordement, ainsi que le matériel.

Attention, le coût final d’une installation dépend de la gamme de panneaux solaires choisie, proposant une production ou un design différent en fonction des produits sélectionnés, ou encore votre volonté de réaliser de l’autoconsommation ou une revente totale de votre production d’énergie.

Pour avoir une meilleure idée des tarifs d’achats d’une installation solaire, nous vous encourageons à réaliser notre simulation, prenant en compte votre dimensionnement de toiture et votre consommation en énergie pour vous proposer des tarifs adaptés à votre habitation et à vos motivations.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
2
0

Vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux, tels que le taux de TVA intermédiaire à 10%. A noter qu’il n’est pas possible pour le producteur de bénéficier d’un taux réduit ou intermédiaire s’il souhaite récupérer la TVA de l’investissement. 

Il existe trois taux de TVA en cas de rénovation de votre logement:

  • Taux réduit de 5.5% pour toute installation éligible au crédit d’impôt
  • Taux intermédiaire de 10% pour toute installation inférieure ou égale à 3 KWc soit environ 20m² de toiture sur logement achevé depuis plus de 2 ans
  • Taux normal de 20% pour les autres cas

Voir l’ensemble des détails sur les taux de TVA directement sur le site de service-public (https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23568)

Il est de plus possible de vendre votre propre électricité produite par vos panneaux solaires à un tarif d’achat avantageux, ou encore percevoir une prime à l’investissement dans le cadre de l’arrêté tarifaire (l’état fixe des tarifs d’achat, actualisés tous les trimestres et présentés sous forme de grilles tarifaires)

Dans certaines régions, il existe également des aides complémentaires qui incitent à la pose d’une installation dans certaines conditions bien précises (Projets sociaux, autoconsommation non résidentielles, …)

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

C’était vrai autrefois. D’après un rapport publié récemment par l’IEA (International Energy Agency), l’énergie solaire coûterait aujourd’hui moins cher que le gaz ou le charbon.

Dans la plupart des régions de la planète, produire 1 mégawatts/heure avec une installation photovoltaïque revient désormais à moins de 20$. A ce niveau de prix, c’est l’une des ressources d’énergie la moins chère ayant jamais existée.

Les prévisions indiquent d’ailleurs que les énergies fossiles, le charbon et le gaz seront peu à peu délaissés et remplacés par les énergies renouvelables (le solaire notamment), qui devraient représenter pas moins de 80% du marché français en 2030.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
1
0

Vous pouvez effectivement générer un revenu grâce à la revente de votre surplus d’énergie solaire. Ce gain peut faire d’ailleurs faire l’objet d’une imposition suivant votre installation (cf : Suis-je imposé sur la revente d’électricité ou la pose des panneaux ?)

L’installation de panneaux photovoltaïques permet également de réaliser d’importantes économies, grâce au principe de l’autoconsommation. Les panneaux produisent l’énergie que vous utilisez pour votre consommation personnelle. Votre facture d’électricité s’en trouve réduite, voire supprimée, suivant l’investissement effectué. Une solution plus qu’intéressante face à l’envolée des prix de l’énergie.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

L’amortissement d’une installation de panneaux solaires dépend du coût d’installation et des économies réalisées. Plusieurs critères entrent donc en compte dans ce calcul, et notamment : 

  • Le tarif de l’électricité ;
  • Le coût de l’installation ;
  • Les aides perçues pour l’installation ;
  • Le type de panneau installé ;
  • L’ensoleillement de la région ; 
  • L’ombrage ; 
  • L’orientation des panneaux ; 
  • L’inclinaison ; 
  • La revente ou non du surplus.

Suivant ces facteurs qui peuvent varier du tout au tout, on estime que l’investissement est amorti entre 12 ans et 18 ans. Le délai est cependant amené à diminuer en raison de l’augmentation rapide du coût de l’énergie qui accélère le retour sur investissement.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Se protéger des escroqueries

Découvrez nos conseils pour repérer les escroqueries ainsi que les bons réflexes à adopter pour les éviter.

Le solaire n’a jamais été aussi intéressant depuis la hausse des prix de l’énergie. Il est toutefois nécessaire de redoubler de prudence face aux arnaques qui se multiplient. Voici quelques points qui doivent vous alerter : 

Des prix cassés 

De grosses promotions trop alléchantes cachent bien souvent des panneaux de mauvaise qualité, avec des défauts de fabrication qui peuvent présenter des risques pour votre habitation.

Des panneaux solaires gratuits ou à 1 € 

Gardez bien en tête qu’aucune subvention ni aucun dispositif ne prend en charge à 100 % l’installation de vos panneaux solaires.

Un crédit à la consommation déguisé 

Il va de pair avec le point précédent. La “gratuité” apparente cache bien souvent un crédit assorti au devis, avec un taux généralement exorbitant.

Une rentabilité illusoire 

La rentabilité moyenne d’une installation photovoltaïque oscille entre 12 et 18 ans (Engie My Power), selon plusieurs critères, tels que la région ou l’orientation des panneaux. Aussi, une rentabilité inférieure à 10 ans doit vous alerter.

Un rendement extraordinaire

Si l’on vous vend une facture d’électricité à 0 €, c’est une arnaque. Le rendement de 100 % n’existe pas. Il est situé en moyenne entre 13 % et 24 % (Engie My Power).

Une autonomie en électricité 

En général, les installations photovoltaïques n’utilisent pas de batterie. Les panneaux produisent donc le jour, et lorsqu’ils sont eux-mêmes alimentés en électricité pour fonctionner. Cela signifie que la nuit, ou en cas de coupure de courant, vous vous reposerez sur le réseau public. Vous pourrez être auto-suffisant à certains moments de la journée, mais pas autonome.

Des conditions d’installation invraisemblables 

Si l’on vous vend un panneau photovoltaïque qui peut être installé n’importe où, sans contrainte d’exposition ou d’ombrage, passez votre chemin. Le module a besoin d’être installé de façon optimale pour pouvoir capter l’énergie solaire et assurer un rendement satisfaisant.

Un prétendu prestataire d’EDF ou d’Engie

Les sociétés frauduleuses redoublent d’ingéniosité en s’affiliant à de grands noms pour susciter votre confiance. Gardez en tête que les organismes publics ne démarchent pas.

En outre, le démarchage téléphonique est interdit par la loi n°2020-901 du 24 juillet 2020.

En cas d’appel suspect, raccrochez sans crainte de passer à côté d’une opportunité.

Attention aux foires et aux salons !

Vous pouvez être tenté de vous renseigner lors d’un événement spécial. Toutefois, sachez que tout devis ou commande passés dans l’un de ces lieux n’ouvrent pas droit à un délai de rétractation. La prudence est donc de mise.

Pour finir, quelques conseils pour éviter de tomber dans un piège : 

  • Ne vous cantonnez pas à un devis, comparez plusieurs offres ;
  • Vérifiez que les professionnels possèdent des certifications reconnues (RGE, QualiPV) ;
  • Renseignez-vous sur l’entreprise (societe.com, réseaux sociaux, avis, etc.) ; 
  • Lisez attentivement tous les documents avant de signer quoi que ce soit ; 
  • Accordez-vous un temps de réflexion, ne signez rien dans l’instant.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Tout d’abord, sachez que le professionnel qui effectue l’installation doit être certifié “Reconnu Garant de l’Environnement” (RGE) pour que vous puissiez bénéficier des aides gouvernementales. Cela vous permet de faire un premier tri.

Néanmoins, cette certification est peu contraignante à obtenir, ce qui ne vous protège pas de quelques mauvaises surprises. Soyez plutôt attentif aux entreprises certifiées QualiPV, en complément de la RGE. Elle atteste d’une installation dans les règles de l’art et par les propres moyens de l’entreprise, ainsi que d’une formation des professionnels installateurs reconnue et sérieuse.

Nous vous conseillons toutefois de toujours rester vigilants, et de : 

  • Comparer les offres de différents prestataires ; 
  • Réaliser des recherches sur les entreprises (societe.com, réseaux sociaux, avis, etc) ; 
  • Ne donner suite qu’aux professionnels qui effectuent une visite technique sérieuse à votre domicile ; 
  • Lire attentivement tous les documents avant de signer.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0
panneau-solaire-sur-le-toit-maison-2

Glossaire du photovoltaïque

Nous vous avons concocté un petit lexique des termes essentiels que nous avons l'habitude d'employer dans l'univers du photovoltaïque.

Il s’agit d’une unité de puissance propre à l’énergie solaire, délivrée sous 1000 W de rayonnement solaire. Une installation photovoltaïque de 3kWc peut ainsi atteindre une puissance crête de 3000 W.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Il s’agit d’un élément chimique naturel, principal composant du sable ou du verre, et extrêmement abondant sur Terre. Ce composant est prélevé puis transformé pour obtenir des cristaux de Silicium extrêmement pures, qui permettent ensuite de créer des cellules photovoltaïques.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Grâce à la production d’électricité que vous générez vous-même via votre installation photovoltaïque, vous pouvez consommer cette même énergie dans votre habitation au quotidien, permettant ainsi de réduire fortement ou de stopper votre consommation d’électricité en provenance du réseau national.

L’autoconsommation signifie l’autonomie dans votre production comme dans votre consommation d’énergie, et dans le cadre d’une installation solaire, tout en réduisant fortement votre facture d’électricité et en respectant l’environnement.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Une fois générée par l’installation solaire, l’énergie produite est transmise via un raccordement au réseau de votre habitation. Grâce à ce raccordement fluide, adapté à l’énergie solaire, vous pourrez consommer l’électricité produite dans votre habitation.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0

Il s’agit de la disposition des panneaux solaires sur une toiture, que ce soit en mode “portrait” ou “paysage”. Le calepinage permet d’optimiser au mieux une installation photovoltaïque sur toiture pour réaliser une disposition optimale des panneaux. Cela permet de générer un maximum d’énergie en tenant compte de nombreux facteurs tels que les dimensions de votre toiture, les zones d’ombre éventuelles, …

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
1
0

Un onduleur solaire est un matériel indispensable pour le bon fonctionnement d’une installation solaire. Lorsqu’un ensemble de panneaux génère de l’énergie continue, l’onduleur entre alors en action et convertit cette même électricité en courant alternatif prêt à être consommé dans votre habitation.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
0
0